Sport : quand débuter le karting ?

karting

Le karting est un sport automobile qui passionne autant les adeptes de compétitions que ceux qui le conçoivent comme un loisir. Mais pour devenir un as du volant, il faut commencer par se former. Bonne nouvelle, il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour commencer : enfants et seniors peuvent parfaitement s’inscrire dans un club.

Le karting : un sport de 7 à 77 ans !

Le karting n’exige aucun prérequis particulier, sinon la passion automobile et la volonté d’apprendre. La Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) autorise donc l’apprentissage quasiment à tout âge. Si vous prévoyez inscrire votre enfant mineur, il vous suffit de fournir une autorisation parentale qui lui permettra de se lancer dans sa course à la licence.

Sachez également que différentes options sont proposées en fonction des tranches d’âge, notamment afin d’offrir un accompagnement adéquat aux jeunes pilotes en herbe.

Le karting à partir de 6 ans

Vous pouvez déjà inscrire votre enfant à un cours annuel auprès d’une école agréée par la FFSA ou opter pour des apprentissages à la journée. Le Titre de Participation National Entraînement Journée Karting est valide pour une seule journée et concerne exclusivement les entraînements.

Si votre enfant est déjà titulaire d’un Volant de Bronze, d’Argent ou d’Or, une Licence Nationale Entraînement Course Clubs Minikart Karting sera le sésame pour s’entraîner à l’année et participer à des Courses Clubs.

Toujours sous réserve d’avoir un Volant de Bronze, d’Argent ou d’Or, le Titre de Participation National Course Club Karting permet de pratiquer le karting en compétition.

Le karting à partir de 7 ans

Dès 7 ans révolus, les entraînements réguliers permettent d’accéder aux compétitions qui donnent droit à l’attribution d’une Licence Nationale Concurrent-Conducteur Minikart Karting.

Mais avant de défier des concurrents sur les circuits, il faut passer les évaluations de base. Le Volant de Bronze s’obtient facilement au bout de 10 heures d’entraînement qui sont réparties sur plusieurs séances. Pour décrocher le Volant d’Argent ou le Volant d’Or, il faut environ 8 heures de formation. Vous l’avez compris, les passes pour les compétitions s’obtiennent en seulement quelques semaines si votre enfant est assidu.

Devenir encadrant au karting

De nombreuses fonctions d’encadrant sont accessibles aux adolescents. Une autorisation parentale est exigible pour les mineurs souhaitant décrocher leurs licences.

Dès 15 ans révolus, il est possible de proposer une assistance aux concurrents-conducteurs lors des épreuves karting et automobile. Pour cela, il faut être titulaire d’une Licence Internationale Personne Satellite. En parallèle, la Licence Internationale Volontaire est délivrable aux prétendants aux fonctions administratives et/ou aux missions relatives à l’organisation des épreuves.

Dès 16 ans révolus, il est envisageable de se former en vue de décrocher une Licence Nationale Commissaire Stagiaire. Quant à la fonction de Commissaire technique stagiaire karting ou auto, elle est accessible après l’obtention de la Licence Internationale Commissaire Technique Stagiaire Auto ou après avoir décroché une Licence Internationale Commissaire Technique Stagiaire Karting.

C’est toujours dès 16 ans révolus qu’un pratiquant assidu de karting peut devenir chronométreur stagiaire option karting ou automobile. Comme vous vous en doutez certainement, c’est une mission d’encadrement qui exige une Licence Nationale Chronométreur Stagiaire.

Les postes et attributions évoluent par tranche d’âge. C’est donc à partir de 18 ans révolus que vous pouvez vous former pour obtenir une Licence Nationale Stagiaire Option Commissaire Sportif ou une Licence Nationale Stagiaire Option Directeur de Course. Dans les deux cas, la licence est attribuée à l’issue d’une formation théorique et est renouvelable deux fois.

L’essentiel c’est d’être bien équipé à tout âge

Le karting étant un sport automobile, il est indispensable de bien se protéger -de la tête aux pieds- avant de se mettre au volant. C’est une règle à respecter tant par les débutants que par les pilotes confirmés.

Le casque est l’élément le plus important de tout votre équipement. Il doit impérativement s’adapter à la tête du pilote, qu’il s’agisse d’un casque intégral ou jet. Assurez-vous que l’accessoire est conforme à la norme SNELL/CMR pour un maximum de fiabilité.

Vient ensuite la combinaison spécifiquement adaptée au karting. La matière textile résistante à l’abrasion se conjugue à une coupe ergonomique. Liberté de mouvement, légèreté et protection en cas de chute sont ainsi garantis. L’homologation CIK/FIA niveau 2 est la référence.

Pour vos gants, il faut un modèle parfaitement couvrant et ajusté, robuste et qui optimise la sensibilité pour que vous puissiez garder le contrôle de votre véhicule.

Enfin, il vous faut des chaussures adaptées, à savoir des bottines de karting. Elles ont pour fonction de protéger vos pieds ainsi que vos chevilles, sans altérer votre sensibilité malgré la grande robustesse exigée. Si vous êtes à la recherche d’un bon site pour tout votre équipement de karting, rendez-vous sur www.grandprixracewear.fr.

Il n’y a pas d’âge idéal pour débuter mais l’apprentissage doit se faire auprès d’une école agréée par la FFSA. Par ailleurs, il faut toujours vous équiper convenablement. A ce sujet, passez par les spécialistes des équipements de karting qui vous feront profiter de produits homologués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *