Comment agir face à un ado en crise ?

On se souvient tous de notre adolescence… Les boutons, les premières amourettes, l’appareil dentaire ! On garde surtout un très bon souvenir de nos crises d’adolescence ! En un mot : HORREUR !

Puis vient le jour où le parent c’est vous et votre enfant commence ses premières crises !

Comment réagir face à leurs sautes d’humeurs ? La règle : ne flanchez pas !

N’acceptez pas tous ses caprices

Oui votre enfant a bien grandit et est devenu un adolescent maintenant, seul bémol, les sautes d’humeur ont suivi la transformation. Étant en pleine crise, vous devez lui montrer que vous le souteniez en imposant des limites !

 Votre soutien à votre enfant ne doit pas signifier qu’il pourra faire comme bon lui semble, laissez-le sortir, mais donnez-lui un couvre-feu. Exigez qu’il vous consulte avant de faire quoi que ce soit, pour vous assurer qu’il va bien et pour lui montrer qu’en tant que parent, vous serez à même de le conseiller.

Montrez-lui le bon exemple

Souvent, lors d’une crise d’adolescence, c’est l’envie de contredire ses parents qui prime chez l’adolescent. Il aura envie de faire comme ses amis, d’être « cool ».

Vous serez donc amenés à l’aider durant cette période. Écoutez-le, discutez avec lui, il se confiera davantage à vous par la suite. La plupart des parents ne prennent pas de temps pour essayer de comprendre ce que leurs enfants traversent et s’étonnent par la suite qu’il y ait manque de communication.

Sortez du lot, vous avez été adolescent auparavant, vous êtes à même de vous mettre à sa place.

Passez des moments en famille

Ce qui pousse les adolescents à passer plus de temps avec leurs amis c’est l’absence de moments en famille. Ils auront plus envie de sortir que de rester à la maison. Organisez des déjeuners, des vacances et des activités en famille afin de favoriser les moments en famille.

One thought on “Comment agir face à un ado en crise ?

  1. Croyez-moi ! Un ado qui fait sa crise, c’est jamais bon signe ! Je prie le ciel pour que les miens ne soient pas trop difficiles à vivre. jusque-là ça va, tout roule et je n’ai pas encore à m’inquiéter de ce qui pourrait se passer quand les crises commenceront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *