Combinaison automobile FIA : entre confort et style !

combinaison automobile fia

La FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) est exigeante en matière de sécurité. La combinaison portée par les pilotes ne déroge pas aux règles. Mais au-delà du respect des normes imposées par la Fédération, cet élément de la tenue réglementaire allie également confort et design.

Quels sont les incontournables d’une combinaison automobile FIA ?

La norme FIA 8856-2000 est en fait un condensé de plusieurs autres normes : ISO 3175, ISO 5077, ISO 6330, ISO 9151, ISO 13935, ISO 1502, ISO 17493, EN 407…. La combinaison est le vêtement réalisé en une seule pièce, désigné par la FIA comme “vêtement de dessus”. Pour se conformer aux normes en vigueur, la combinaison doit être cousue dans un textile résistant et ininflammable. Elle doit également couvrir le pilote quasi-intégralement. Seuls les pieds, les mains et la tête sont autorisés à dépasser de la combinaison. En outre, elle doit être resserrée au niveau des chevilles et des poignets.

En ce qui concerne les systèmes de fermeture, la FIA stipule clairement que les zips, boutons et autres systèmes sont à recouvrir d’un rabat de la même matière que le reste de la combinaison. Dans le cas spécifique des fermetures éclair, seuls les modèles en métal sont autorisés. Les dents doivent être larges et le zip est à coudre au-dessus d’un rabat qui évite tout contact avec les sous-vêtements.

Toujours selon les directives de la FIA, la combinaison automobile doit être équipée de sangles intégrées, placées sur le vêtement de sorte à éviter tout contact avec le siège du pilote.

Tous les fabricants doivent fournir leurs rapports d’essai à la Fédération afin de prouver que les combinaisons sont respectueuses de la norme en vigueur. Après vérifications, la FIA octroie un numéro d’homologation à chaque modèle de combinaison.

Le confort, indispensable pour la performance

Vous l’avez compris, les réglementations sont les critères de base pour choisir votre combinaison. Néanmoins, il est tout aussi important de vous sentir à l’aise dans le vêtement. Selon les spécificités de la compétition, vous allez porter la même combinaison durant quelques minutes ou plusieurs heures. De plus, les conditions à l’intérieur de votre véhicule ne sont pas forcément agréables.

La bonne combinaison est celle qui ne limite pas vos performances. Il faut donc qu’elle soit ajustée sans trop vous serrer afin que le vêtement vous laisse libre de vos mouvements. Un essayage est toujours à prévoir avant l’achat. Une fois la combinaison enfilée, alternez station debout et posture assise. Mimez les gestes que vous répétez au fil d’une course (changement de rapport, braquage…) pour vérifier que vous vous sentez vraiment bien dans la combinaison. Au besoin, demandez une retouche et en cas de doute, faites-vous conseiller par un professionnel comme Grand Prix Racewear.

On n’oublie pas le style pour autant

Nous sommes à une époque où chaque écurie -voire chaque pilote- est libre de choisir le design de ses combinaisons. Autrement dit, on fait la part belle au sur-mesure pour associer performance, confort et style.

Attention, il est primordial de passer par des fabricants qui maîtrisent la norme FIA. Il en va de votre sécurité ! Par la suite, à vous de sélectionner les éléments de personnalisation qui vous plaisent. IL est par exemple envisageable de travailler votre combinaison en une ou plusieurs couleurs, d’opter pour une coupe en parfait accord avec votre morphologie, de choisir le système de fermeture qui vous semble le plus pratique, et plus encore.

La combinaison automobile ne fait pas seulement partie de la tenue réglementaire du pilote. C’est aussi un vecteur de performance et un vêtement personnalisable au gré de vos exigences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *