Passer son permis bateau : toutes les informations à savoir

Comme lorsque vous conduisez une voiture, vous avez besoin d’un permis, et c’est le même cas pour les bateaux. Selon la puissance du moteur sera d’ailleurs déterminée l’autorisation de conduite. Pour les bateaux en dessous de 4, 5 kw, le permis n’est pas obligatoire.

Si vous avez un bateau de puissance supérieure et que vous désirez conduire, je vous invite à connaître toutes les étapes et les démarches nécessaires, ainsi que toutes les informations relatives aux permis bateaux dans cet article.

Permis mer, permis fluvial, carte mer, certificat de capacité aux intérieures, sont les différents types de permis bateau parmi lesquels vous devrez faire un choix pour conduire légalement et en toute sécurité votre bateau.

bateau-copie-2

Les différents types de permis bateau

En France, la loi exige que toute embarcation à moteur dont la puissance dépasse les 4, 5kW, doit justifier d’un permis bateau pour naviguer, que ce soit sur mer, sur un fleuve ou dans des eaux intérieures. Pour chaque type de bateau et de son usage va ainsi dépendre le permis que vous devrez choisir de passer.

La législation des permis bateaux de plaisance a d’ailleurs connu de grands changements depuis la publication d’une nouvelle règlementation en septembre 2007. De nouveaux permis pour les eaux intérieures et pour la mer sont ainsi apparus, mais ceux délivrés antérieurement sont toujours valables.

Le permis bateau se catégorise ainsi en trois types bien distincts, dont la carte mer, le permis mer et le permis fluvial. En fonction de l’usage de votre bateau, de la distance que vous avez envie de parcourir et du temps de navigation va ainsi se faire votre choix.

Le permis mer : pour naviguer seul en mer

Si vous avez envie de piloter votre navire de plaisance à moteur de 6 chevaux ou plus, je vous recommande de passer dès maintenant votre examen afin de l’obtenir. En effet, le permis mer vous permet de naviguer seul en mer à bord de votre bateau de plaisance.

Pour l’obtenir, vous devrez avant tout avoir au moins 16 ans et possédant encore d’excellentes acuités visuelle et auditive, mais aussi à condition que vous ayez réussi les examens en permis option côtière et en extension hauturière.

Ce que vous devrez faire pour passer vos examens, c’est de remplir avant tout votre dossier de candidature auprès du quartier des Affaires Maritimes ou aux Services de navigations de votre résidence.

Pour compléter le dossier, je tiens à préciser que vous aurez besoin d’une demande d’inscription téléchargeable sur internet, d’une photo d’identité, d’une fiche individuelle d’état civil ou une photocopie d’une pièce d’identité et d’un certificat médical de moins de 6 mois. N’oubliez pas aussi que conduire un bateau exige certaines conditions d’aptitude physique.

bateau

Le cas de la carte mer

La carte mer est un type de permis bateau qui permettait de naviguer de jour, à moins de 6 milles ou à moins de 11 kilomètres d’un abri. Elle n’a plus été délivrée depuis le 1er janvier 2008. Pour ceux qui l’ont obtenu auparavant, le permis reste valide, mais elle est aujourd’hui remplacée par des permis bateaux équivalents qui vous permettent de naviguer selon vos envies.

Au lieu d’obtenir donc la carte mer aujourd’hui, vous obtiendrez son équivalent actuel, qu’est le permis plaisance option côtière ou permise côtier. Ce dernier fait partie du permis mer dont les navigateurs désirant conduire de jour comme de nuit doivent avoir.

Si la carte mer n’était destinée que pour les bateaux de puissance 6ch à 50 ch, aujourd’hui le permis côtier autorise la navigation pour les embarcations équipées de motorisation supérieure à 50 ch. La distance de navigation autorisée reste toutefois la même, à un maximum de 6 milles d’un abri.

Le permis fluvial devient le permis de plaisance en eaux intérieures

Si vous avez envie de naviguer sur votre bateau sur une rivière, un fleuve ou des eaux intérieures, le permis dont vous avez besoin d’obtenir est le permis fluvial. Auparavant, il était appelé permis rivière et aujourd’hui, il se voit rebaptisé encore une fois en permis de plaisance en eaux intérieures.

Pour l’obtenir, vous devrez disposer d’un bateau faisant moins de 20 mètres de long et d’une puissance supérieure à 4, 5kW. Il peut être délivré dès que vous avez l’âge de 16 ans et que vous aviez le permis côtier. Ce qui signifie que vous avez réussi aux épreuves de l’obtention d’un permis côtier et que vous savez les spécificités de la conduite en eau intérieure.

Dans le cas où vous n’avez pas de permis côtier, vous pouvez obtenir le permis de plaisance en eaux intérieures, mais à condition de réussir des épreuves théoriques et pratiques qui seront validées par un formateur agréé.

2 thoughts on “Passer son permis bateau : toutes les informations à savoir

  1. Vous avez parlé dans votre article d’un bateau de moins de 20 mètres de long pour naviguer sur les eaux intérieures. Qu’en est –il alors des cas pour les bateaux de plus de 20 mètres de long ou existe-t-il un autre permis à obtenir pour naviguer avec ?

  2. Les bateaux de moins de 20 mètres de long doivent en effet disposer d’un conducteur ayant le permis de plaisance en eaux intérieures pour circuler sur les fleuves et rivière en territoire français. Si vous avez un bateau de plus de 20 mètres de long, vous êtes dans l’obligation d’obtenir l’extension « grande plaisance fluviale » qui s’obtient à la suite d’une formation pratique d’une durée minimum de 9 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *